Cet été-là, Sarah Ockler

cet été laL’histoire

D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour.
Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini… Parce qu’en réalité, elle a DÉJÀ vécu une première (et secrète) histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt… juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant sa famille et Anna anéantis.

Mon avis

Après L’été des secondes chances, Tu comprendras quand tu seras plus grande et Le goût de la vie entre autres, j’ai encore lu une histoire de deuil à surmonter et de vie à reconstruire, à croire que c’était le thème de mon été !

Cet été-là de Sarah Ockler raconte l’histoire d’Anna que l’on rencontre un an après la mort tragique de Matt, son premier amour. En plus de sa tristesse et de son incompréhension face à un tel événement, Anna se retrouve coincée dans une situation difficile puisqu’elle vit dans le secret de cette relation qui venait à peine de naître.

Elle cache ainsi l’étendue de sa peine à Frankie, sa meilleure amie et accessoirement petite sœur de Matt, afin de la protéger. Mais la jeune fille ne peut s’empêcher de se poser plein de questions : en tant que “petite amie cachée”, a-t-elle la légitimité de pleurer le garçon qu’elle a pourtant perdu elle aussi ? Et si leur histoire n’avait pas compté autant que cela ?

Ces interrogations se trouvent au cœur du roman, qui se déroule à un moment très particulier puisque Frankie et ses parents proposent à Anna de partir en vacances avec eux en Californie, afin de passer leur tout premier été “sans lui”.

J’ai trouvé ce roman très touchant et juste, Anna se retrouvant malgré elle dans une position intenable puisqu’elle est forcée de se taire en raison de sa promesse faite à Matt, alors que Frankie se montre de plus en plus exubérante à mesure qu’elle perd pied… Sa rencontre avec Sam va être bénéfique pour Anna puisqu’elle va lui permettre de faire face à son passé, son identité et sa place dans le monde.

Par contre, je trouve dommage que les amourettes des filles avec les garçons de Zanzibar Bay prennent autant de place, d’autant que cela n’apporte pas toujours grand chose au récit et surtout au traitement du thème principal.

Heureusement, le final rattrape ce livre qui avait pourtant bien commencé mais qui hésite trop longtemps entre amours de vacances et roman d’initiation. Les derniers chapitres nous apportent des réponses et une vision plus factuelle de ce qui s’est réellement passé l’été précédant et de ce qui était vraiment en jeu entre les deux amies. Une fin convaincante qui laisse le lecteur sur une note positive et pleine d’espoir…

 

Cet été-là de Sarah Ockler, Nathan, 352 pages, 16,95 €.

Vous aimerez peut-être...

Laissez un commentaire

Catégorie Jeunesse / Young adult

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *