L’apprenti épouvanteur, Joseph Delaney

L’apprenti épouvanteur, Joseph Delaney

apprenti epouvanteur

L’histoire

“L’Epouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d’être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu’un le fasse. Il faut que quelqu’un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable.” Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur commence…

Mon avis

A force de voir cette série un peu partout, je me suis laissée tenter, d’autant que la 4ème de couverture est assez intrigante. J’ai plutôt bien aimé dans l’ensemble, même si j’ai eu du mal à me plonger dans l’univers des épouvanteurs, les descriptions de ce monde étant assez succinctes et le démarrage un peu longuet. J’ai d’ailleurs failli abandonner au bout de 50, puis de 100 pages, mais j’avais peur de passer à côté de quelque chose, donc j’ai poursuivi ma lecture vaille que vaille…

Il a fallut attendre l’apparition de Mère Malkin, affreuse à souhait, pour que je commence à vraiment accrocher à l’histoire, mais à partir de ce moment, je n’ai plus lâché ce roman ! Le suspense, les scènes “d’horreur”, les secrets autour des personnages (notamment la mère de Tom) ont aiguisé ma curiosité et les pages se sont tournées toutes seules.

Au final, L’apprenti épouvanteur est un bon divertissement, qui promet quelques frissons. Je lui reprocherai juste de manquer d’humour (même une petite pointe d’ironie m’aurait suffit !) mais c’est sûr que le sujet ne s’y prête pas forcément (contrairement à la série des Harry Potter par exemple). Je pense que je lirai la suite, mais je n’ai pas été suffisamment séduite pour vouloir l’entamer là-tout-de-suite-maintenant !

C’était ma 5ème participation au challenge des Lieux Imaginaires d’Arieste…

logo-challenge-lieux-imaginaires

L’Apprenti épouvanteur, de Joseph Delaney, Bayard, 275 pages, 13,50 €.

Vous aimerez peut-être...

4 Replies to “L’apprenti épouvanteur, Joseph Delaney”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow