La Liste, Siobhan Vivian

L’histoire

Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?

Mon avis

J’attendais beaucoup de ce roman, du coup j’ai été un peu déçue. Je vais commencer par le positif : j’ai bien aimé la construction du livre, qui est un roman choral dans lequel chaque chapitre correspond à un personnage, l’une des 8 filles désignées comme “belle” ou “laide” par la liste. Le style de Siobhan Vivian est très agréable, très fluide, et ses descriptions de la vie au lycée sont agrémentées de nombreuses réflexions très justes sur l’état d’esprit des jeunes, leurs interrogations, leur façon de céder au jeu des apparences ou au contraire de les défier, quitte à se mettre définitivement à l’écart. J’ai particulièrement aimé les personnages de Bridget, la plus belle des 1ères qui subit la liste au point d’en affecter sa santé, ou encore Sarah, décrétée moche et qui s’ingénie alors à pousser le concept à l’extrême. On sent énormément de souffrance derrière ces deux personnages, qui pourtant ne portent pas la même étiquette.

Malheureusement, tous les personnages ne sont pas traités ainsi, et certains manquent réellement de profondeur ou de relief. De plus, certaines questions restent en suspend, et l’on se demande ce qui se passe après… Pour moi, ce roman est un peu inabouti, et reste en surface finalement. Ce qui est paradoxal vu le sujet traité : les apparences, le pouvoir de l’image et ses conséquences sur la vie de jeunes en pleine construction de leur identité. Cela dit, cela permet d’aborder ces sujets de façon différente, et La Liste reste un bon roman qui permet de se rappeler à quel point le quotidien peut devenir difficile quand on est pris pour cible par tout un groupe.

Je tiens à remercier Samia des Éditions Nathan pour la découverte de ce titre.

La liste est ma seule participation à la session “verte” du Challenge Bookineurs en couleurs organisé par Liyah. Je ferai mieux la prochaine fois !

La Liste, de Siobhan Vivian, Éditions Nathan, 406 pages, 15,50 €.

Vous aimerez peut-être...

6 Commentaires

Catégorie Jeunesse / Young adult

6 réponses à La Liste, Siobhan Vivian

  1. Quand il a commencé à apparaitre sur la blogo, ce livre me tentait beaucoup. Maintenant, avec ce que j’en lis… Vous semblez tous unanimes sur le fait qu’il manque de profondeur, qu’il ne fait que gratter la surface des choses. Dommage ! Je ne pense pas l’acheter, mais l’emprunter à la bibliothèque oui, pourquoi pas 🙂

  2. Kynicky (nathalie Maugué

    On vient de me le prêter, je vais le lire très bientôt…

  3. Dommage, l’idée était plutôt intéressante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *