La Mémoire des murs, Tatiana de Rosnay

la mémoire des murs

Tout ce qui est populaire est mauvais” disait Oscar Wilde. Et c’est vrai que la plupart du temps, plaire au plus grand nombre n’est pas forcément gage de qualité. Tatiana de Rosnay fait partie de cette vague de romanciers dits populaires, qui possèdent néanmoins un véritable talent de raconteurs d’histoires.

Un appartement témoin

Publié pour la première fois aux Editions Plon en 2003, La Mémoire des murs a pour héroïne Pascaline, une informaticienne de 40 ans qui s’installe dans l’appartement idéal pour commencer sa nouvelle vie de femme divorcée. Mais sous ses abords parfaits, cet endroit a été le théâtre d’un crime odieux qui va bouleverser Pascaline et l’entraîner dans une longue descente aux enfers

La mémoire des lieux

Comme dans Le Voisin et Elle s’appelait Sarah, Tatiana de Rosnay montre son attachement aux lieux, aux secrets qu’ils peuvent abriter et à leur impact sur la vie de leurs occupants. Pascaline en est l’exemple-type : en vivant littéralement sur une “scène de crime”, elle va devoir se confronter à l’Histoire et à son propre passé, de façon brutale et irrémédiable.

Dotée d’une empathie hors norme, elle revit les événements tragiques qui ont eu lieu des années plus tôt, avec lesquels elle n’a aucun lien mais qui vont très vite s’imposer à elle comme un “devoir de mémoire”. Au point de s’imaginer le déroulement de chaque tragédie, de remonter le fil de l’histoire, quitte à faire ressurgir de vieux démons… qu’elle devra exorciser à n’importe quel prix.

Une spirale infernale

La Mémoire des murs est un récit noir, très court mais extrêmement dense, qui se lit et doit se lire d’une traite pour en savourer toute la tension à la limite de la folie. Comme à chacun de ses romans, Tatiana de Rosnay nous plonge dans un état d’urgence, car “elle a le don de nous prendre aux tripes”.

 

La Mémoire des murs, de Tatiana de Rosnay, Le Livre de Poche, 160 pages, 6 €.

Vous aimerez peut-être...

Laissez un commentaire

Catégorie Policiers / Thrillers / Suspense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *