Les Jumelles, Claire Douglas

les-jumellesL’histoire

Après un accident tragique, obsédée par la mort de sa sœur Lucy, Abi s’installe à Bath dans l’espoir de reprendre pied. Mais elle y rencontre Beatrice et Ben, un couple de jumeaux qui l’attirent dans leur univers privilégié et trouble…
Invitée par Bea à vivre dans l’hôtel particulier qu’elle partage avec Ben, Abi met tout en œuvre pour satisfaire les exigences de ses amis. Aimantée par eux mais déstabilisée par leurs comportements étranges, elle est poussée vers la folie quand elle est visée ― mais l’est-elle vraiment ― par des événements inquiétants qui se produisent dans la maison…

Mon avis

Tout comme L’enfant du lac de Kate Morton dont je vous ai parlé il n’y a pas très longtemps, Les Jumelles de Claire Douglas est pour moi un roman d’atmosphère plus qu’un roman policier, même si le suspense est bien présent et le dénouement plutôt étonnant.

L’intrigue se déroule dans la charmante ville de Bath, dans laquelle le lecteur fait la connaissance d’Abi. Abi qui est tout sauf bien dans sa peau, dans sa tête, dans sa vie… Elle porte encore le deuil de sa sœur jumelle, Lucy, décédée accidentellement 18 mois plus tôt. Dépressive, paranoïaque, Abi s’est retrenchée dans la solitude jusqu’au jour où, croyant une nouvelle fois apercevoir Lucy, elle fait la rencontre d’une jeune femme qui lui ressemble trait pour trait.

Ce sosie, c’est Bea. Séduisante, dotée d’une personnalité charismatique, Bea a la particularité d’avoir elle aussi un jumeau, Ben. Sa relation avec ce dernier est d’ailleurs assez fusionnelle. Lorsqu’elle invite Abi à venir s’installer dans sa grande maison qui héberge de nombreux artistes, Abi se sent pousser des ailes : aux côtés de sa nouvelle amie, elle va enfin pouvoir tourner la page… surtout qu’elle ne résiste pas au charme de Ben.

C’est là que tout se complique et que l’on commence à se demander qui croire dans cette histoire : l’ambiance s’alourdit à mesure que les tensions montent entre les trois protagonistes, entre jalousie, mensonges, manipulation, paranoïa…

Tous les personnages semblent cacher un secret, tous semblent très perturbés et l’atout majeur de ce roman est de nous faire douter de la narratrice elle-même : après tout, peut-on lui faire vraiment confiance ? N’est-elle pas malade et en train de sombrer dans la folie ?

Les Jumelles dévoile le côté sombre des relations gémellaires, mais explore aussi toutes les obsessions que l’on peut être amené à ressentir “par amour”, qu’il soit filial ou passionnel. J’ai dévoré ce livre jusqu’au dénouement, mais bizarrement, c’est l’épilogue que j’ai préféré. Il montre bien la complexité de l’âme humaine et nous laisse sur un beau sujet de réflexion. Pas étonnant que Les Jumelles ait remporté le concours du premier roman organisé par Marie Claire UK, il le mérite amplement à mon avis !

Ma note : 4/5

 

Les Jumelles de Claire Douglas, Harper Collins Noir, 352 pages, 17,90 €.

Vous aimerez peut-être...

Laissez un commentaire

Catégorie Policiers / Thrillers / Suspense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *