Les Virevoltants, Leila Meacham

L’histoire

1979. Catherine Ann est encore une petite fille lorsqu’elle perd ses parents dans un accident de voiture en Californie. Au Texas, chez sa grand-mère Emma, elle fait la connaissance de deux garçons, John et Trey. Ceux-ci sont aussi orphelins et décident de la protéger. Ils formeront un trio remarquable, elle la plus belle fille de la région, eux des champions de football américain adulés par la petite ville du Texas. En grandissant, ils nourrissent le projet de partir tous les trois à l’université. Mais une blague idiote vire à la tragédie à la veille d’un match. Le trio va se déchirer, d’autant plus que l’amour s’en mêle et les trois inséparables vont devoir apprendre à vivre chacun de leur côté. Mais le passé est-il éteint pour toujours ?

Mon avis

Les Virevoltants raconte l’histoire de Cathy, Trey et John, un trio inséparable dont l’amitié et l’amour vont être mis à mal par une série de drames et un bon nombre de malentendus.

Leila Meacham aborde le thème du triangle amoureux de façon classique (Cathy et Trey sont en couple, John aime Cathy et Cathy aime John aussi, à sa façon…) mais on ne ressent pas cette impression de déjà-vu car ses personnages sont très travaillés et complexes, et le lien qui les unit ne suffit pas à les définir.

Si j’ai trouvé le début un peu lent (tout ce qui a trait à l’enfance, en fait), le rythme s’accélère à partir de la dernière année de lycée durant laquelle deux événements dramatiques vont survenir. A partir de ce moment, il est presque impossible de lâcher le livre tant la vie de nos héros en est bouleversée. Et on assiste impuissant à un immense gâchis car ces jeunes gens avaient tout pour eux…

C’est un roman que j’ai trouvé très américain dans les thèmes abordés : l’importance de la famille et de la communauté, les valeurs et la foi, mais surtout la chute et la rédemption… On y adhère ou pas, moi je me suis complètement laissée emporter ! Et j’ai vraiment apprécié cette lecture qui pourtant ne nous épargne rien, jusqu’à la fin.

 

Les Virevoltants, de Leila Meacham, à paraître aux Éditions Charleston le 13 avril 2015, 464 pages, 22,50 €.

Vous aimerez peut-être...

9 Commentaires

Catégorie Contemporain

9 réponses à Les Virevoltants, Leila Meacham

  1. J’adore cette auteure !! Je note le titre de ce roman donc ! 🙂

  2. En ce moment, je me régale avec un bonne série bien américaine “Nashville” alors ce roman serait tout à fait raccord ! 🙂 bon week-end, Coralie !

  3. J’aime bien. c’est un peu différent de ce que je lis d’habitude (Thriller, fantastique…) Je l’ajoute à ma Wish List.

  4. C’est l’inverse pour moi ! J’ai adoré le début puis je trouve que l’histoire part en cacahuète !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *