Lucides, Adrienne Stoltz et Ron Bass

L’histoire

Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis.
Maggie, jeune fille indépendante, entame une prometteuse carrière d’actrice à New York.
Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l’autre jusque dans ses secrets les plus intimes.
Jamais encore leurs chemins ne s’étaient croisés. Jusqu’au jour où Sloane tombe amoureuse d’un garçon…
Laquelle est réelle ? Laquelle n’est qu’un songe ?

Mon avis

Voilà un livre dont j’attendais beaucoup ! Avec un sujet pareil, je me suis imaginé plein de choses, mais je voulais quand même être surprise. Et j’ai été époustouflée. Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman qualifié de Young Adult… mais plus adulte que jeunesse finalement : la mort, le “travail” de deuil, l’amour, l’amitié, les relations familiales complexes, les rêves lucides, la psychanalyse… Ce n’est pas un roman qui joue dans la facilité et c’est ce qui m’a plu.

Pourtant, ma lecture n’a pas très bien commencé : j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et j’ai beaucoup trainé pour lire les 100 premières pages. Mais c’est ce qu’il a fallut pour planter le décor, enfin, plutôt le double décor. Ce roman est très bien construit puisque les chapitres nous racontent en alternance l’histoire de Maggie et celle de Sloane, avec suffisamment de détails pour nous transporter dans leur univers à chaque fois… et sans nous laisser aucun indice pour deviner laquelle est réelle et laquelle ne l’est pas.

Une fois cette mise en place effectuée, j’ai dévoré les 300 pages suivantes en un rien de temps. On en est sait suffisamment pour élaborer toutes sortes de théories farfelues, mais pas assez pour deviner le fin mot de l’histoire. Je me suis beaucoup attachée à nos deux héroïnes, notamment à Sloane qui peine à se remettre de la mort de l’un de ses meilleurs amis.

Et alors que j’approchais de la fin, j’ai commencé à me poser plein de questions, car vraiment, j’avais du mal à penser que l’une des deux n’était qu’un rêve ! Impossible ! Pas avec la vie qu’elles mènent chacune de son côté !! J’ai lu les dernières pages à toute vitesse, à partir du moment où les pièces du puzzle commencent à ne plus coller et que les différentes réalités se croisent. J’ai dû relire certains passages pour être sûre de bien tout comprendre (et je sais que je n’ai pas été la seule !) et j’ai été scotchée par les deux derniers chapitres. J’y ai repensé plusieurs jours après, ce roman m’a hanté quelque part… J’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce livre, même si je sais que beaucoup ont détesté la fin “ouverte” (qui ne l’est pas tant que ça au final).

Bref, je crois que c’est pour moi le roman de l’année. Celui qui m’a fait le plus vibrer… J’ai hâte de connaître vos avis pour savoir ce que vous en avez pensé !!

 

Du côté des challenges :

Lucides, d’Adrienne Stoltz et Ron Bass, chez Robert Laffont, 384 pages, 18,90 €.

Vous aimerez peut-être...

4 Commentaires

Catégorie Jeunesse / Young adult

4 réponses à Lucides, Adrienne Stoltz et Ron Bass

  1. J’ai beaucoup entendu parler de ce livre (en bien). Il est déjà dans ma Wishlist mais ton avis me confirme qu’il devrait changer d’étapes et passer dans ma PaL. Bises

  2. Ca semble vraiment particulier, comme roman. Et si tu dis que ça ne tombe pas dans la facilité… pourquoi pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *