Meilleures Ennemies, Ruth Fitzgerald

Meilleures Ennemies, Ruth Fitzgerald

emily sparkesL’histoire

Emily a vraiment la poisse. Ses parents ont décidé d’avoir un nouveau bébé et sa meilleure amie a déménagé dans un coin paumé. Pire encore  : lors du voyage scolaire, elle risque de se retrouver à côté  de Gavin-Dégueu, le garçon le plus dégoûtant de l’école  !

Heureusement, une nouvelle, Chloe, une fille super glamour, débarque dans sa classe. Il faut à tout prix qu’elle devienne sa nouvelle amie, avant que Zuzanna, sa pire ennemie, ne lui mette le grappin dessus..

Mais la fille la plus chic de la classe n’est vraiment pas facile à satisfaire. Alors pour se lier avec elle, Emily tente tout… jusqu’à la catastrophe !

Mon avis

Meilleures Ennemies est le premier titre de Dreamland (la nouvelle collection jeunesse de City) que je découvre et je sais d’ores et déjà que ce ne sera pas le dernier ! Dans ce roman dans la lignée de ceux de Holy Smale (Geek Girl) ou encore de Jenny Smith (Ma vie toute pourrie), nous suivons les mésaventures d’Emily, une héroïne de 11 ans confrontée à pas mal de soucis.

Sa meilleure amie a déménagé, ses parents un peu à l’ouest n’ont pas encore trouvé le temps de donner un prénom à sa nouvelle petite sœur (surnommée Yoda, faute de mieux) et elle se voit bien obligée de devenir amie avec la nouvelle de la classe si elle ne veut pas finir en binôme avec un garçon qui la dégoûte. Sauf que Zuzanna, sa pire ennemie, est aussi sur le coup ! Emily va devoir faire preuve d’ingéniosité pour arriver à ses fins…

J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai trouvé moderne et très drôle. D’ailleurs, j’ai ri à plusieurs reprises et j’ai été particulièrement séduite par la galerie de personnages hauts en couleurs imaginés par l’auteure : les copines qui cachent bien leur jeu, les parents un peu sous l’eau depuis l’arrivée de leur 2ème enfant, la grand-mère excentrique, la maîtresse d’école un obsédée par l’histoire des Tudors, la vie à l’époque des Tudors, la cuisine au temps des Tudors… (ça tombe bien puisque je suis passionnée par les Tudors !)

Je ne me suis pas ennuyée une seconde et j’ai vraiment apprécié l’évolution d’Emily qui n’hésite pas à se lancer des défis mais aussi à reconnaître ses torts et à se demander jusqu’où elle est prête à aller pour plaire aux autres. J’ai hâte de retrouver tout ce petit monde dans le tome 2 des Petits Malheurs de Emily Sparkes, dont la parution est prévue pour la fin de l’été.

Ma note : 4/5

Meilleures Ennemies, Les Petits Malheurs de Emily Sparkes #1 de Ruth Fitzgerald, chez Dreamland, 256 pages, 11,95 €.

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow