Sœurs sorcières, Jessica Spotswood

soeurs sorcieres

L’histoire

Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

Mon avis

L’Angleterre (même imaginaire), la fin du XIXe siècle, la chasse aux sorcières… Tous les ingrédients étaient réunis pour me donner envie de découvrir l’histoire des sœurs Cahill. Alors que leur mère est morte avant de pouvoir leur transmettre tout son savoir en matière de magie et que leur père reste totalement ignorant de leur “don” (ce qui n’est peut-être pas plus mal), Cate, Maura et Tess doivent faire leurs premiers pas dans une société dominée par les Frères, garants de l’ordre moral. Dans cette communauté extrêmement puritaine, on se doute de la place attribuée aux femmes et du sort réservé à celles accusées de sorcellerie, à tort ou à raison.

Si l’histoire a un peu de mal à démarrer – le temps de planter le décor et de dresser le portrait des trois sœurs – elle devient vraiment intéressante lorsque Cate comprend que finalement, la seule façon de protéger ses sœurs est de les aider à faire leur entrée dans le monde, au lieu de les cacher… le meilleur moyen d’éveiller les soupçons. L’arrivée de l’intrigante Sœur Elena, une gouvernante qui doit justement les guider dans cette tâche, va être l’occasion de mettre à jour les différents qui opposent Cate et Maura et les amener à faire face à leur destin.

L’intrigue de ce roman est vraiment riche : elle évoque tour à tour les relations complexes qui peuvent exister entre sœurs (surtout quand l’aînée endosse le rôle d’un parent absent); les premiers émois (pour faire dans l’originalité, Cate va hésiter entre son meilleur ami, qui est aussi un bon parti, et un jeune homme qu’elle ferait mieux de ne pas fréquenter); le sens du devoir (se marier ou entrer chez les Sœurs); l’atmosphère lourde et la tension constante que l’on retrouve dans ces sociétés caractérisées par l’oppression… Sans oublier la mystérieuse prophétie qui pèse sur les trois sœurs, et quelques rebondissements bien trouvés.

C’est un peu difficile de donner envie de découvrir ce livre sans trop en révéler ! Je vais donc conclure ce billet (que j’ai eu beaucoup de mal à écrire d’ailleurs !) en disant que j’ai vraiment passé un excellent moment de lecture (fait assez rare pour être souligné), et que j’attends la suite avec impatience. D’ailleurs, le livre 2 doit sortir dans quelques jours en VO, je sens le craquage arriver gros comme une maison 😉

 

Merci à Samia des Éditions Nathan pour ce roman qui est un coup de cœur… le premier de l’année !

Ce billet est ma 7ème participation au challenge des Lieux Imaginaires. Et il me permet d’inaugurer le challenge estival Ma PAL fond au soleil (1/10), le Mois Anglais et le challenge victorien 🙂

 logo-challenge-lieux-imaginaires ma PAL fond au soleil

Sœurs sorcières, de Jessica Spotswood, Nathan, 396 pages, 15,50 €.

Vous aimerez peut-être...

16 Commentaires

Catégorie Jeunesse / Young adult, Science Fiction / Fantasy / Fantastique

16 réponses à Sœurs sorcières, Jessica Spotswood

  1. le résumé ne m’aurait pas vraiment attiré mais ton billet me donne très envie de le lire finalement 😀

    • Coralie

      Ah, tant mieux 🙂 J’espère que tu aimeras 😀
      J’ai surtout adoré l’atmosphère de ce roman ! Je le relirai bien, ce qui est vraiment bon signe 😉

  2. Je ne connaissais pas du tout mais j’aime beaucoup les histoires de sorcières !

    • Coralie

      Moi aussi, surtout quand l’histoire se situe à cette époque 🙂 ça m’a donné envie de revoir “La chasse aux sorcières” avec Daniel Day-Lewis et Winona Ryder ! et “Charmed” dans une moindre mesure :p

  3. Lou

    Je lis peu de littérature imaginaire mais comme toi le sujet et le cadre me semblent tentants… merci pour ce billet 🙂

    • Coralie

      La magie ne prend pas trop de place dans ce livre finalement. Par contre, on retrouve bien la mentalité et les conventions des sociétés puritaines du XIXe…
      C’est vraiment un titre à découvrir, même si cela reste du Young Adult (avec les défauts typiques de ce genre pour les lecteurs plus âgés ;))

  4. Arghhh, mais pourquoi ai-je lu ta chronique ? Il me le faut, maintenant x)

  5. Lou

    coucou Coralie
    est-ce que tu lis toujours “Sense and Sensibility” de Jane Austen ? Je pensais publier autour du 22/23, quelque chose comme ça… j’ai bien avancé ma lecture 🙂
    Bonne soirée

  6. Lou

    En regardant les LC, je te dirais bien le 24 plutôt, est-ce que ça te va ? 🙂
    Il me reste une soixantaine de pages sur mon édition anglaise… je me régale, j’espère que tu en feras autant !
    Bonne soirée

    • Coralie

      OK pour le 24, Lou ! 😀
      Sinon, je passe un très bon moment, mais pas autant qu’avec P&P ou Emma…
      Et je n’ai qu’une envie : revoir le film d’Ang Lee !

  7. Lou

    Oh c’est curieux que tu parles d'”Emma” qui souvent est moins apprécié et que je trouve moins facile à aborder (même si j’adore le personnage d’Emma et le relirai sans aucun doute, comme les autres :)).
    Pour moi c’est une lecture particulièrement réussie, j’aurais bien du mal à hiéarchiser mes lectures d’Austen mais celui-ci me plaît particulièrement. J’ai par contre été un peu trop parasitée par le film d’Ang Lee vu plusieurs fois, impossible de m’imaginer une Elinor très différente d’Emma Thomson que je trouvais trop vieille pour ce rôle, pareil pour plusieurs autres personnages. Je compte revoir les deux adaptations que j’avais bien aimées, même si j’avais un petit faible pour la version de la BBC… voyons si mon avis change après lecture !

    • Coralie

      C’est marrant parce que justement, je trouve les personnages de “Sense and Sensibility” moins “travaillés” que ceux d’Emma, moins nuancés… Cela reste un roman très agréable mais je pense que je le relirai plus tard, peut-être que je ne suis pas non plus immergée dans ma lecture (j’ai la tête ailleurs !) 😉
      J’adore Emma Thompson, donc ses années en trop ne me gênent pas plus que ça :p et je reverrai le film (encore et encore) avec plaisir ! Par contre, j’ai la version de la BBC mais je ne l’ai pas encore visionnée… C’est au programme !

  8. Lou

    J’ai adoré cette version BBC !
    J’ai beaucoup aimé les personnages de “Sense and Sensibility” mais ils sont moins complexes, c’est sans doute vrai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *