20, allée de la danse #3, L’ombre d’un frère, Elizabeth Barféty

20, allée de la danse #3, L’ombre d’un frère, Elizabeth Barféty

ombre frereL’histoire

Colas a du potentiel, mais il complexe de sa petite taille qui ne lui permet pas de progresser aussi vite que son ami Bilal, bien plus athlétique. Et la situation est d’autant plus dure à supporter pour Colas qu’il vit déjà dans une compétition permanente avec son grand frère, élève en 2e division, qui n’a jamais commis le moindre faux-pas. Quand la directrice annonce qu’un chorégraphe arrive en résidence à l’école, Colas décide de travailler sans relâche pour prouver à tous ce qu’il vaut. Quitte à mettre son corps à rude épreuve.

Mon avis

De toute la série 20, allée de la danse que j’apprécie beaucoup (voir ma chronique d’Amies et rivales et celle de Parfaite… ou presque), L’ombre d’un frère est sans doute le tome qui me tentait le moins au départ. Dans cette nouvelle histoire, nous suivons le parcours de Colas, un autre petit rat de l’opéra qui a tout du “blond-presque-parfait”. Bien qu’il soit beau garçon et talentueux, ce personnage se démarque peu en raison de sa discrétion, voire d’une certaine fadeur à mes yeux.

Pourtant, j’ai été agréablement surprise par la tournure que prend l’histoire de Colas, qui se retrouve en conflit avec son frère aîné Frantz, que tout le monde considère comme la star de la famille. L’auteure évoque la compétition qui existe entre eux et la façon dont elle influe sur leur relation, surtout quand les attentes et les projections de leurs parents – danseurs eux aussi – viennent s’ajouter à l’équation.

Ce 3ème tome aborde un autre aspect intéressant de la vie des danseurs professionnels, à savoir le surmenage, les blessures potentielles et ce qu’elles impliquent dans une carrière. Bien sûr, on sait que dans cette série tout se termine toujours bien, et c’est avec grand plaisir que l’on voit évoluer les liens fraternels de Frantz et Colas. En résumé, L’ombre d’un frère est une jolie petite lecture, dans la lignée des tomes précédents.

Ma note : 4/5

 

20, allée de la danse, t. 3, L’ombre d’un frère d’Elizabeth Barféty, Nathan, 160 pages, 9,95 €.

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress snowstorm powered by nksnow