Forever Young, Charlotte Orcival

L’histoire

C’est une histoire d’avant. D’avant les sms, les emails, les statuts Facebook. D’avant les iPods, les cd. D’avant la chute des tours du 11 Septembre et celle du mur de Berlin. De la pop anglaise explosait dans les écouteurs de mon premier walkman tandis que les radios FM diffusaient une perpétuelle soupe musicale qui nous racontait que nous aurions une jeunesse éternelle. Et moi, et moi, du haut de mes 13 ans tout frais, je n’imaginais même pas qu’elle ne pourrait pas l’être. Bien sûr, j’écrivais dans mon journal que ma vie était pourrie mais j’éclatais de rire dans la seconde suivante.

Ceci est une histoire d’une année de survie. L’histoire d’une première histoire avec l’amour.

Mon avis

Forever Young raconte l’histoire d’Anna Sobieski, une jeune parisienne de 13 ans qui fait sa rentrée dans un lycée en Bretagne. Manque de chance : en plus d’être la petite nouvelle, elle est aussi la fille de la prof de maths. Mais heureusement, elle se fait tout de suite de très bons amis, Erwan et Laure, qui lui permettent d’intégrer assez facilement leur petit groupe. Et puis surtout il y a Julien, le don juan séduisant et mystérieux qui partage sa passion de la musique, et dont elle va tomber irrémédiablement amoureuse même s’il passe son temps à souffler le chaud et le froid…

Ce roman a été l’un de mes gros coups de cœur de ce début d’année. La plume de Charlotte Orcival est magnifique, tout en justesse, en délicatesse et en poésie, alors même qu’elle nous décrit le quotidien d’une adolescente comme les autres. A l’aide d’une anecdote ou d’une simple tournure de phrase, l’auteure arrive à rendre leur magie aux premières fois – à toutes les premières fois – à la passion qui nous anime à cet âge, aux petits bonheurs comme aux grandes tragédies auxquelles on peut être confronté, parfois trop tôt.

Forever Young a pour moi le goût de la vérité et de la nostalgie, un parfum des années 80 que l’auteure a su saisir admirablement pour retranscrire toute une époque et nous faire revivre ces années de jeunesse si particulières, si charnières dans une vie… Même si j’ai trouvé qu’Anna avait parfois le comportement de quelqu’un de plus âgé, ses sentiments et ses réflexions sonnent tellement justes et sont tellement poignants que j’ai suivi son histoire comme on lit un roman plein de suspense.

Ce premier livre de Charlotte Orcival nous offre une histoire que l’on garde comme un talisman précieux et que l’on a envie de faire découvrir à ses amis les plus proches comme quand ado, on partageait avec eux nos secrets les plus intimes… Un petit bijou de l’auto-édition à découvrir sans hésiter !

 

Forever Young de Charlotte Orcival, 314 pages, 11 €.

 

 

Vous aimerez peut-être...

1 Commentaire

Catégorie Auto-édition, Contemporain

Une réponse à Forever Young, Charlotte Orcival

  1. N’oubliez pas le Swap “Les couleurs de l’automne” sur Livraddict 🙂
    -> http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?p=1&id=23806

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *