Le testament de Ryan, Leila Meacham

le testament de ryan

L’histoire

Certains amis sont comme la famille… et c’est ce que pense Cara Martin à propos de Ryan Langston. Le jeune homme l’a aidée lors de moments difficiles, et elle est prête à tout pour lui, même après son décès. Mais de là à hériter de la moitié du ranch familial, dans l’ouest du Texas, et devoir y vivre pendant un an avant de pouvoir revendre sa part… Cara ne comprend pas ce que son ami avait en tête en lui léguant un tel bien. Cependant, elle lui a promis, sur son lit de mort, de respecter cette dernière volonté, même si cela signifie de partager le toit de l’arrogant frère aîné de Ryan, Jeth.

Jeth Langston n’a aucune confiance en Cara. Il est certain qu’elle a empêché Ryan de revenir au Texas vivre ses derniers jours. Il n’est pas question que cette chasseuse d’héritage devienne la maîtresse du ranch des Langston ! Quelles qu’en soient les conséquences, il est déterminé à renvoyer la belle jeune femme là d’où elle vient, en dépit de leur attirance réciproque. Mais alors que les jours rallongent et que le soleil se montre davantage, Cara ne peut s’empêcher de voir Jeth au-delà des apparences…

Mon avis

Je connais la plume de Leila Meacham à travers deux romans que j’ai beaucoup aimés, à savoir Les Virevoltants et Le Ranch des trois collines que j’ai d’ailleurs chroniqué récemment. J’étais donc très curieuse de découvrir Le testament de Ryan, qui est en fait son tout premier manuscrit, une romance écrite au début des années 80.

Et puis cette couverture… Avouez qu’entre la silhouette du cow-boy et le jeu sur l’ombre et la lumière, Le testament de Ryan est juste hyper séduisant ! En ce qui me concerne, il ne m’en a pas fallu beaucoup plus pour avoir envie de découvrir Leila Meacham dans un genre qui me réserve parfois de bonnes surprises.

Je ressors de cette lecture avec un sentiment partagé. Je vais commencer par le positif : j’ai tout simplement adoré le cadre de l’histoire. L’auteure nous invite à découvrir sa terre d’origine, le Texas, et nous décrit les paysages avec passion et force détails. C’est très simple : on s’y croirait !

Le temps de la lecture, le ranch des Langston devient notre refuge : on y découvre le mode de vie du propriétaire et de son personnel, tout comme le quotidien des cow-boys chargés de faire tourner un véritable empire organisé en fonction du rythme des saisons et des besoins des animaux, des chevaux en particulier. On assiste même au rassemblement des bêtes et à la tentative de capture d’un étalon sauvage, qui ne cesse de défier le maître des lieux… pour notre plus grand plaisir.

Mon bémol concerne en fait la romance en elle-même. J’ai souvent levé les yeux au ciel lors des interactions entre Jeth, le macho “implacable” et surtout imbuvable à mon avis, et Cara, la blanche colombe qui fait heureusement preuve de caractère à certains moments. Ils ne sont pas désagréables à suivre, mais ils manquent de nuances d’autant que Leila Meacham tire de grosses ficelles tout au long de leur histoire.

Comme souvent, nos héros commencent par se détester avant de tomber amoureux, mais je n’ai pas trouvé que l’évolution de leurs sentiments soit vraiment crédible (même si Ryan est intimement convaincu que son frère et son amie sont parfaits l’un pour l’autre. Il faut dire que Ryan est une sorte d’ange gardien qui ne voit que le meilleur chez les autres, dommage qu’il meure au bout de deux chapitres d’ailleurs. Car en fait je suis plutôt #TeamRyan, même si on ne m’a rien demandé. Bref.)

Cela dit, il s’agit vraiment d’un ressenti personnel car Leila Meacham respecte parfaitement les codes de la romance. Pour ma part, je la préfère largement dans les grandes sagas familiales qui ont fait sa renommée, car elle prend le temps de développer ses personnages en profondeur et de les rendre plus complexes, plus “humains”. Elle y explore d’avantage de thématiques aussi : les secrets de famille, une part de romance bien sûr, mais aussi les drames de la vie que ses personnages sont amenés à surmonter et qui rendent leur histoire marquante.

Le testament de Ryan est un livre qui reste agréable et divertissant, et qui devrait séduire les amatrices de romance classique, ou les lectrices en quête d’une parenthèse d’évasion… d’autant que le Texas et ses cow-boys ne manquent pas de charmes, on est bien d’accord sur ce point !

Ma note : 3/5

 

Le testament de Ryan de Leila Meacham, Editions Charleston, collection Diva, 224 pages, 18 €.

Vous aimerez peut-être...

Laissez un commentaire

Catégorie Chick Lit / Romance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *