Un merci de trop, Carène Ponte

L’histoire

S’il fallait décrire Juliette en un seul mot, “transparente” serait sans nul doute le bon.
Depuis qu’elle est toute petite, Juliette a toujours fait ce que l’on attendait d’elle. Pour ne pas déplaire, pour ne pas décevoir. Mettant de côté ses rêves et celle qu’elle est vraiment. Résultat, à trente ans, elle mène une vie sans relief, ennuyeuse au possible. Une vie où choisir entre lasagnes et sushis est un événement.
Pourtant, elle se sent de plus en plus à l’étroit dans cette vie, dans cette peau. Elle a envie de crier qu’elle n’est pas cette fille sans personnalité. Elle a envie d’aborder son voisin pour lui dire qu’il lui plaît.
Et, par-dessus tout, elle a envie d’enfin réaliser son rêve, celui de devenir écrivain. Il n’est jamais trop tard pour devenir soi. C’est ce que va découvrir Juliette au détour d’un merci, un merci de trop.

Mon avis

Il y a un peu plus d’un an, je découvrais Un merci de trop de Carène Ponte, un roman publié en auto-édition chez Librinova. Et j’ai tout de suite été séduite par le personnage attachant de Juliette, une trentenaire qui se retrouve coincée derrière l’image de gentille fille qu’elle a donné toute sa vie. J’ai aimé l’écriture de Carène, pétillante et pleine de fraicheur, son humour, et bien sûr les déboires de Juliette qui essaye de changer de vie du jour au lendemain.

Depuis, Carène a signé chez Michel Lafon et a retravaillé l’intégralité de son roman avec beaucoup de professionnalisme. En découvrant cette nouvelle version d’Un merci de trop, j’ai vraiment été bluffée. J’ai retrouvé tout ce que j’avais aimé dans la première version, mais en mille fois mieux. J’ai ri, j’ai eu les larmes aux yeux, j’ai espéré que les rêves de Juliette se réalisent… Et pourtant j’avais déjà lu la première version deux fois, je savais donc à quoi m’attendre !

J’ai vraiment été conquise par ce roman plein de pep’s (les notes de bas de page, les touches d’humour plus présentes et les références de Carène sont justes excellentes !) Un vrai coup de cœur que je suis contente de partager avec vous aujourd’hui : si vous cherchez une lecture qui vous donnera la pêche cet été, c’est bien Un merci de trop qu’il vous faut !

Et pour ce superbe moment de lecture, je n’ai qu’un mot à dire à son auteure dont j’attends les prochains romans avec une grande, grande impatience : MERCI* !

 

Un merci de trop de Carène Ponte, chez Michel Lafon, 283 pages, 16,95 €.

* je n’ai pas pu m’empêcher de la faire 😉

Vous aimerez peut-être...

2 Commentaires

Catégorie Chick Lit / Romance

2 réponses à Un merci de trop, Carène Ponte

  1. Je le vois partout et j’ai très envie de le découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *